Les différentes particularités du rameur

De nombreux équipements sportifs permettent d’obtenir un corps parfaitement sculpté. Parmi eux, le rameur se classe en bonne position et offre de multiples atouts dans le raffermissement de la masse musculaire. Cet appareil de musculation possède des caractéristiques techniques spécifiques qui peuvent fortement contribuer lors de l’achat.

Un rameur, c’est quoi ?

Le rameur désigne un dispositif de musculation qui reproduit les mêmes mouvements qu’un aviron. De ce fait, il appartient à la famille des ergomètres visant à réaliser des gestes semblables à ceux de l’aviron. Auparavant, il a été spécialement conçu pour les athlètes professionnels pratiquant ce type de sport dans leur entraînement. Grâce à l’innovation technologique, les fabricants proposent de nouveaux modèles alliant efficacité et performance. Malgré une concurrence rude dans le domaine des équipements de musculation, la machine représente l’un des incontournables dans le secteur du cardio-training. En effet, il entretient la forme physique et développe le niveau d’endurance de chaque utilisateur. D’ailleurs, l’appareil offre des bienfaits indéniables sur le cœur et l’organisme en général en réduisant le taux de graisse, améliorant le flux sanguin et raffermissant les muscles. Au premier coup d’œil, les éléments se composent de :

  • Un châssis ou une poutre déterminant la souplesse et la rigidité.
  • Un siège coulissant facilitant les mouvements effectués au cours des tractions.
  • Un cale-pied et une poignée remplaçant les rames.
  • La console qui fournit les indications aidant à atteindre les objectifs et se compose d’un écran visible et tactile dévoilant des informations utiles. Cette option s’accompagne habituellement de capteurs, idéal dans le contrôle de la fréquence cardiaque.
  • Le roulement à billes pour des mouvements fluides sans accroc.

Comment fonctionne-t-il ?

Le rameur ou l’aviron indoor reste l’outil parfait pour perdre un peu de poids et renforcer le système cardio-vasculaire. Son utilisation convient aux sportifs confirmés et aux débutants en bénéficiant d’une maniabilité simplifiée. L’appareil de fitness tonifie les muscles, régularise la circulation sanguine et améliore la respiration. En tant que tel, il contribue activement à brûler les graisses et à préserver une bonne silhouette. Pareillement au vélo d’appartement et au tapis de course, le mécanisme sollicite plusieurs muscles en commençant par le dos, les bras, les jambes et les abdominaux. Le principe reste facile à comprendre en faisant attention aux points suivants :

  • L’usage du rameur requiert une position adaptée permettant d’obtenir l’effet escompté. Il sollicite surtout les muscles abdominaux d’où l’importance d’accomplir correctement les exercices et d’adopter une bonne posture afin d’éviter les éventuels accidents. Les professionnels recommandent de conserver les bras dans la direction du buste à chaque traction en évitant de ramer avec les coudes écartés et se pencher trop en avant.
  • Les options de réglage aident les utilisateurs à contrôler la vitesse et la fréquence cardiaque suivant le niveau d’endurance. Il faut savoir que le rameur mobilise au moins 80 % des muscles contrairement aux autres activités comme le footing, la natation ou le vélo elliptique.
  • Les séances durent au moins une trentaine de minutes et une heure pour les plus motivés. L’entraînement se divise en plusieurs étapes en débutant par la phase d’initiation, la propulsion, la rame et enfin, la récupération. Un petit échauffement de 15 minutes s’avère conseillé avant de passer aux choses sérieuses.

Quelles sont les différents types de rameurs ?

Généralement, le rameur constitue un appareil de fitness dédié aux particuliers et professionnels. Il existe trois (3) variantes existantes ayant chacune des caractéristiques propres. La catégorie dévoile :

  • Le rameur scandinave à double rame : il fait travailler les bras et les jambes et demeure très efficace dans la remise en forme et la perte de poids avec des séances d’échauffements et d’entraînements poussés. Il s’adresse souvent aux débutants désireux d’entamer un programme initiatique comprenant des exercices divers.
  • Le rameur latin : également à double rame, celui-ci propose des mouvements complètement identiques aux coups de rame de l’aviron. Il se diffère du modèle précédent en jouissant de fonctions plus perfectionnées. Les amateurs sportifs peuvent l’utiliser à bon escient.  
  • Le rameur à tirage central : comme son nom l’indique, il prône une technique à tirage unique exigeant une manipulation précise puisque l’utilisateur sera amené à canaliser la position de son corps. Par conséquent, il ne convient aucunement aux novices hormis les personnes à gabarit imposant. Le travail se concentre surtout sur l’endurance et le cardio à travers des exercices préprogrammés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*